« Il faut faire quelque chose ! » Le cri sincère et un post péremptoire