700 nouveaux musées ouverts par an, une fièvre contagieuse?
Il y a plus de création de musées depuis l’an 2000, que durant tous les XIXe et XXe siècles.
700 musées ont été créés en une seule année!

On parle désormais d’une véritable industrie muséale.
Le musée semble devenir le temple du XXème siècle.
Pourquoi un tel engouement? Et quel impact sur le marché de l’art ?
Pourquoi le phénomène s’accélère depuis 2005 environ?

  • Logique dans notre société de spectacle, d’image et de connaissance?
  • La démocratisation de la culture?
  • La globalisation mondiale de la diffusion par l’Internet?
  • La financiarisation du marché de l’art?
  • Le musée comme attraction touristique ou le symbole de la puissance?

Ce sont assurément un peu toutes ces raisons.  Mais, c’est encore un bouleversement majeur de la dernière décennie.
Il n’ y aurait rien de négatif dans cette tendance? Ou doit-on simplement s’enthousiasmer sans rien comprendre?

Le marché d’art moderne est dopé par l’achat des musées qui poussent comme les champignons sur la planète.

Tout d’abord, il faut voir que les musées portent la croissance du marché d’art moderne. Il faut bien remplir les musées “Vaisseaux culturels” par les collections.
Et c’est l’art du XXe siècle qui a le vent en poupe. Normal, il est encore  partiellement “sur le marché” et on peut créer de nouveaux oeuvres.

Ces nouveaux musées, très bien marquetés, n’ont pas cependant toujours un projet muséal solide. Parfois même, l’enveloppe architecturale semble plus importante que le contenu. Voir à ce sujet notre article sur les Musées Art’keting et qui développe le sujet sous l’angle architectural de “musée-objet” :ici.

L’industrie muséale est désormais une réalité économique mondiale. C’est une industrie dévoreuse de pièces “muséales” et plus particulièrement de l’art moderne.

Le marché d’art porté par l’économie muséale ce porte-t-il très bien?
  • En 2018, au premier semestre le marché de l’art réalise une progression de 18% .
  • Il poursuit ainsi la croissance retrouvée au premier semestre 2017 (+9 %) et confirmée au second semestre 2017 (+32%).
  •  75% vient des acquisitions importantes des musées.

    (Artprice/Art Marker Monitor)
    https://fr.artprice.com/artprice-reports/bilan-du-marche-de-lart-s1-2018-par-artprice-com.
Une simple logique d’investissement ?

Save wall street by Feliks Tomasz Konczakowski
Les taux de rendement très attractifs depuis plusieurs années surperforment d’autres placements et font du Marché de l’Art un marché désormais liquide et mondial.
Entre logique d’investissement, spéculation, collections passionnées. Avec la demande insatiable de grandes signatures pour alimenter les nouveaux Musées du monde, le CA du Marché de l’Art mondial affiche donc une bonne santé.

https://fr.artprice.com/artmarketinsight/artprice-le-rapport-mondial-1s-2018-du-marche-de-lart-tous-les-indicateurs-sont-positifs

La valorisation ou la valeur de l’oeuvre?

Il est évident qu’on assiste aussi au développement d’une survalorisation des oeuvres mineurs où la spéculation fait grimper le rendement.
De type art-markating pour nouveau riche d’Orlinski ou de Jeff Koons. Voilà à titre d’exemple, et zut! j’en ai assez de leurs animaux colorés…Une autre idée serait bienvenue!
Revenons à la gamelle du chien…

Alors que les Banques Centrales appliquent des taux négatifs ou nuls, des rendements pour l’Art contemporain affichent la progression de 88 % en 18 ans.
Une valeur refuge face aux crises économiques et financières avec des rendements conséquents et récurrents. Mais, une bulle en devenir, si on arrête de bâtir de nouveaux musées pour les chiens en résine?

Qui sont ces nouveaux  ‘amateurs d’art?’

L’accroissement des consommateurs d’art provient essentiellement de l’extension du marché à toute la Grande Asie, zone Pacifique, Inde, Afrique du Sud, Moyen-Orient et Amérique du Sud.

Les amateurs d’art passent de 500 000 à l’après-guerre à 90 millions en 2018. Ils sont aussi plus jeunes.
A noter également :  80% du marché est porté par l’art du XXe siècle. Ceci qui correspond également au rajeunissement de la cible.

https://fr.artprice.com/artmarketinsight/artprice-lance-pour-la-finance-et-les-investisseurs-son-indice-artprice100-constitue-des-blue-chips-du-marche-de-lart

Qui achète quoi?

Le marché total représente 8.45 Milliards de dollars pour 262.000 transactions (lots) vendus.
USA et GB achètent le ‘haut-de-gamme’, soit des oeuvres de plus de 5 millions d’euros. Ce qui signifient qu’ils représentent encore resp. 40% et 22% des achats en valeur.

Si notre Centre Georges Pompidou dépense que 2 Millions d’euros par an dans ces acquisitions, c’est donc ailleurs que cela se passe.
En effet, la France représente 4% des achats et c’est la Chine, les USA et GB qui représentent la majorité des acquisition.
L’art moderne est le pilier qui représente 46% du CA avec les poids lourds comme Modigliani, Picasso et Zao-Wou-Ki.

Et la géopolitique dans tout ça?

Salvator MundiSur les top 500 artistes le plus côtés, 128 sont des Chinois, 82 américains et 27 anglais. Sans commentaire.
Le pouvoir de l’Art constitue un Soft Power essentiel pour les États-Unis, la Chine et à une autre échelle le Qatar et les Émirats arabes unis.

Un exemple :
en 2017 la Chine a été en première position avec 5.1 milliards et 89.400 lots achetés et les Etats-unis en seconde position avec 5 Milliards d’achat et 82.000 lots achetés. Mais une seule ouvre représentait 9% du total américain : Da Vinci’Salvator Mundi. Et cet ouvre va être exposée à Abu Dhabi Louvre aux Émirats arabes unis.

Et la révolution numérique, coupable ?

L’accessibilité est radicalement différente : l’offre est liquide et accessible partout sur la planète en un clique. En accélération depuis 2005.
99% des 6 300 Maisons de Ventes d’Art dans le monde sont aujourd’hui présentes sur Internet (elles n’étaient que 3% en 2005).

Le bonheur de l’architecte?

Il n’ y a pas que l’art moderne qui bénéficie de la fièvre muséale pour leur impact sur l’architecture contemporaine. C’est aussi l’architecture moderne qui en profite avec une face sombre et les aspects plus réjouissants. Nous l’avons développé dans l’article suivant :

https://www.zebrandco.com/2018/architecture_inspiration/40-musees-qui-ont-marques-larchitecture-contemporaine/