10 astuces pour écrire un titre parfait pour votre blog

Voilà une chose que je ne fais pas encore très bien. Ecrire un titre parfait pour mes billets.

Et pourtant, en suivant quelques règles je pourrais écrire pour être vue, lue et surtout bien référencée par l’incontournable Google.

Le titre est la première chose que voient les lecteurs. Ils vont cliquer ou pas, lire ou pas.
Se démarquer sans tomber dans le sensationnel n’est pas simple.
Pour un blogueur, le titre est aussi une clé importante pour le référencement.

Le but d’un bon titre est de pouvoir répondre OUI à ces trois questions suivantes :
  1. Est-il facile de comprendre de quoi parle l’article ?
  2. Est-ce que cela vous encourage à le lire ?
  3. Le partageriez-vous sur les réseaux sociaux ?

Voici donc quelques idées pour rédiger un titre plus facilement. Pourquoi je ne le fais pas souvent ? Sans doute une rébellion puérile.

1.Inclure des mots-clés pertinents

Les titres jouent un rôle très important dans le classement SEO de l’article.
Mais, la question est de savoir quel est le mot pertinent?
C’est celui que les gens utilisent habituellement pour trouver ce type de sujet.
Pour cela, consultez Adwords ou Google trends ou regarder les mots dans les rubriques annexes.

Vous pouvez aussi utiliser les outils de recherche de champs sémantiques.

2. Garder une longueur inférieure à 60 caractères.

pipelettePlus un titre est long, plus Google aura du mal à comprendre de quoi parle l’article.

Résultat de recherche Google devrait pouvoir indiquer le titre complet de votre article. Un titre court inférieur à 60 caractères et qui comprend des mots-clés pertinents a une chance d’apparaître dans sa globalité.

Or, le but est que l’intégralité de votre titre apparaîsse sur les résultats de la recherche Google.

3.Indiquer les quantités

Indication d’un nombre d’éléments attire très efficacement l’attention du lecteur.

Si, par exemple, vous notez dans le titre combien de points que vous prendrez en compte, ceci encouragera vos lecteurs à accéder au contenu.

Car, il leur donne une appréciation du temps à lire l’article et de sa densité.
9 livres à lire absolument pour devenir le champion de judo,  plus de 20 expositions à la rentrée à ne pas rater …

Il est assez facile d’écrire ce type d’articles, voilà un exemple que vous êtes en train de lire.

4. Générer une controverse pour provoquer une réaction

Si tout le monde parle d’un sujet en terme élogieux, vous pouvez écrire un post mettant en évidence le côté négatif.

Le risque de ce type d’articles ? Manque de déontologie.
Cela signifie de ne pas manipuler l’information ou les lecteurs. Partir de la vraie donnée oubliée pour donner réellement une autre perspective.
Voici un bon exemple : Pourquoi cet amour démesuré de la mesure?

5. Résoudre un problème de votre lecteur

Il s’agit des articles qui généralement commencent par : « Comment utiliser ; où trouver … ».

Il est courant de trouver des titres expliquant comment résoudre certains types de problèmes.
La clé ici est de trouver une difficulté pour votre public et de leur montrer comment y remédier. Une réponse à un problème qui n’en est pas un est déceptif.

  • Comment préparer un anniversaire de votre enfant en 1 heure…
  • Le Top 5 des problèmes rencontrés dans les couples actuels…
  • Créer de meilleures vidéos avec le logiciel gratuit…
  • Ecrire de meilleurs contenus de blog….

6. Révéler un secret

Expliquer des concepts peu connus peut être utile pour que vos lecteurs lisent l’intégralité du message.  Par nature, les êtres humains sont curieux.

  • Qu’est-ce que personne ne vous dira à propos votre mobile
  • 10 choses que votre banquier ne veut pas que vous sachiez
  • La clé du succès de l’artiste qui vit de son art
  • Le secret le mieux gardé du marketing aérien

Mais attention, le risque est de décevoir vos lecteurs. Vous créez une attente et si cela ne fonctionne pas, vous perdrez la confiance de votre lectorat.

7. Expliquer un cas réel de réussite ou d’échec

Mettre en évidence des problèmes, montrer des solutions est une bonne chose, mais le plus performant est de partager l’expérience. Montrez des cas réels.

  • Les raisons du succès de la tablette reMarquable après 2 mois de pratique
  • Quelques découvertes après un an d’expérimentation avec ma liseuse.
  • Mes échecs et mes réussites après 2 ans d’utilisation de WordPress
  • Pourquoi j’ai perdu l’argent en créant mon site d’e-commerce ?

Le plus intéressant d’expliquer quelque chose que vous avez mal fait et ce que vous en avez appris. Très mobilisateur pour le lectorat.

8. Suggérez un défi à votre lecteur

Attirer l’attention à travers une question motivante pour votre public.

  • Avez-vous ce qu’il faut pour créer une boutique en ligne ?
  • Êtes-vous prêt à voyager au pôle nord ?
  • Êtes-vous capable d’améliorer votre vitesse de lecture ?
  • Oserez-vous cuisiner chaque jour sans sucre pendant un mois ?

9. Définissez un public cible précis dans le titre

Le titre vise un groupe spécifique que nous mentionnons. Regardons quelques exemples :

  • Optimisez le parcours de vos visiteurs sur votre site
  • Demandez à vos clients pourquoi ils n’aiment pas votre boutique
  • Pourquoi votre patron dépensera demain plus d’argent sur l’aménagement du bureau ?

En effet, il s’agit ici de l’implication de votre cible dans le titre par le souci qu’ils ont avec des tiers. Si vous réussissez à les intéresser, vous obtiendrez de bons résultats.

10. Révisez-le titre à la fin

paprasseIl est possible que, tout en écrivant, vous vous êtes détournés du sujet original.
c’est quelque chose de très habituel. Lisez à nouveau le contenu et essayez de réécrire votre titre.

Conclusion

N’oubliez pas de donner à vos titres l’importance qu’ils méritent.
Il existe de nombreuses formules permettant d’obtenir des titres attrayants qui attirent l’attention des lecteurs et les incitent à continuer à lire.
Mais ce qui compte avant tout, c’est ce que le lecteur retient à la fin de votre article.
A-t-il appris au moins une chose, est-il déçu d’avoir perdu son temps ?
Aura-t-il envie de revenir vers votre blog ?

Mon inspiration : blog de Nelio content et ma propre expérience de blogueur.
Nota :  Je blogue pour mon plaisir et pas pour l’argent, ce qui me permet de s’affranchir des règles trop contraignantes de SEO.