Yaka demader à Maher.

Maher_al-Assad.jpg

Mon titre : YAKA demande à Maher (c’était hier)
Mon titre du jour : on savait donc quoi viser, pas la peine de demander à Maher
 
Le reste n’a pas besoin d’être modifié…après la chute des missiles cette nuit.
 
Se faire peur est la stratégie pour combattre la vie sans saveur.
 
Consommer les annonces effrayantes, se faire les frayeurs avec des nouvelles alarmantes sur le danger imminent de la 3ème guerre mondiale, fait partie de la défense contre l’ennuie et la grisaille quotidienne.
 
Il y a donc une convergence d’intérêt entre le journaliste qui doit vendre son papier et le consommateur de la peur médiatique.
C’est comme un Prozac à l’envers. Un petit shoot d’adrénaline avant d’aller déjeuner, puis une dose de soulagement quand finalement la vie continue entre la poire et le dessert.
 
Il y a même un livre de Cyrulnik (un de plus), explicatif sur notre besoin de vénérer des héros, de se nourrir des nouvelles angoissantes et des histoires sur les sauveurs qui se sacrifient pour nous.
 
Nous sommes donc une fois par mois environ “au bord de la 3ème guerre mondiale” avec la “situation qui n’a jamais été aussi grave depuis la guerre froide”.
Cette semaine, ce ne sont pas les missiles qui partent de la Corée, mais vers la Syrie.
 
Nous pouvons faire un cocorico, pour une fois c’est peut-être la France qui va déclencher en jetant les missiles la 3ème guerre mondiale .
Sinon à minima, nous avons là « une nouvelle escalade dangereuse » ou « une grave crise internationale ».
Cela va encore clacher entre Poutine, l’adorateur de véto onusien pour montrer qu’il le peut (yes I can) et Trump, l’adorateur de twit vite torché pour faire parler de lui.
 
Et puis non. Au fond, on savait bien que non. Nous allons déjeuner. Reflux d’adrénaline. Demain, on trouvera bien une autre nouvelle alarmante.
 
La position de la France en terminologie diplomatique sur la Syrie est ici (depuis le 12 avril en dernière mouture) :
 
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/syrie/relations-bilaterales/article/guerre-en-syrie-comprendre-la-position-de-la-france
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/syrie/evenements/actualites-2018/article/syrie-bombardements-dans-la-ghouta-orientale-08-04-18
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/syrie/evenements/actualites-2018/article/situation-en-syrie-12-04-18
 
« La France s’emploie activement, en liaison avec ses alliés et les organisations internationales concernées, à vérifier la réalité et la nature de ces frappes (chimiques). »
 
« La France, comme l’a rappelé le Président de la République à plusieurs reprises, assumera toutes ses responsabilités au titre de la lutte contre la prolifération chimique. Elle demande que le Conseil de sécurité des Nations unies se réunisse dans les meilleurs délais pour examiner la situation dans la Ghouta orientale. »
 
Traduction blérot :
 
On assume notre responsabilité en demandant que le conseil de sécurité se réunisse. Voilà. Et “on ne a pas laisser faire”. C’est un peu plus nouveau.
 
Puis, bien que même nos amis wahabites royaux nous apportent des preuves (et aide) irréfutables sur le plateau (ils sont en Syrie comme à la maison), la question est où ça va tomber?
Ma question d’hier était donc: où ça va tomber?
 
“Planquées par le frère de Bachar el- Assad au mont Qassioun où se situe l’état-major de la IVe division, sa troupe d’élite ? Comme en 2013? Bof.
 
Le frère se nomme Maher et gère ses caïds militaires encore opérationnels. On bluffe en disant qu’on va tirer sur sa caserne de soldats d’élite et la garde républicaine, bis repetita, comme prévu en 2013. Mais comme on le dit aussi partout dans la presse, on suppose que ce ne sera pas là.
Yaka demader à Maher. Fin d’article d’hier.”
 
Eh bien c’est fait, c’est fait ce matin. Finalement on a trouvé quoi viser sans créer un gros nuage toxique près de Homs.
C’est parti pour des grandes discussions , les grandes peurs et les échanges de mots viriles.
Cela ne va pas changer grande chose, juste un paquet de spécialistes qui vont pouvoir courir les plateaux de TV et de radio pour expliquer que cela change absolument tout dans l’ordre mondial.
L’ordre mondial qui est de toute façon un grand désordre fragmenté en milliers de petites chambres d’adolescents très bordéliques et mal élévés..
Et Poutine qui va être obligé de se manifester de manière virile, juste pour ne pas perdre la face et va passer un mauvais week-end.
 
J’espère de ne pas pas me tromper…allez, je vais préparer le déjeuner.
 
Juste un dernier petit ressenti : Cette nuit Mme Parly a fait un partage,” le gant blanc qui tourne la clé”… on dirait un jeu vidéo ou une série TV . Mais, ce n’est pas ça, car c’est la réalité…
Et je n’aime pas cette image sur le site du Ministre de la Défense, un peu trumpien , un peu l’idée que “c’est facile..” à faire, un peu too much pour BFM.
Enn réalitér, c’est tout sauf facile et anodin à faire.
 
https://twitter.com/florence_parly?lang=fr
pic.twitter.com/A4hO0EtkvQ
 
Milos Forman n’a pas choisi tout à fait le bon jour pour mourir. Ahoj.