ARTSURDITE ARTIFICIELLE, introduction.

L’année 2022 a vu une révolution dans le monde visuel qui serait passée presque inaperçue dans le monde artistique traditionnel. Depuis des années, les chercheurs travaillent sur des techniques de génération d’images utilisant l’intelligence artificielle. Et à l’été 2022, une étape a été franchie avec l’ouverture des modèles à un public non spécialisé. Les utilisateurs des média digitaux sont sans doute informé, le monde artistique du pinceau et du crayon un peu moins.

Ces éléments devraient mettre pourtant tous les artistes dans la tourmente, car même si l’impact est encore difficile à évaluer, il semble évident que la génération d’images pilotée par l’IA aura nécessairement une conséquence profonde et durable sur la profession.

intelligence artificielle et l'art

Le monde artistique a toujours eu une relation ambiguë avec la technologie.

Je suis souvent frappé par un rejet radical de tout ce qui concerne directement ou indirectement l’informatique et la technologie, comme s’il s’agissait d’un domaine incompatible avec la création.

Cela vient probablement de la formation d’artistes peu intéressés par la science, mais le fait est que c’est un environnement où j’ai trop souvent rencontré des postures dogmatiques et le rejet du changement et des nouvelles technologies et même des outils numériques et ce n’est pas seulement une question générationnelle.

Ainsi, parler d’art génératif ou d’algorithmes d’intelligence artificielle dédiés à l’art peut assez systématiquement susciter des propos désagréables, acerbes voire méprisants.  Je crois que le rejet le plus important que j’ai éprouvé venait des enseignants qui ne se mettent pas facilement à jour sur les évolutions des réalisations picturales.

Ou se sentait-il particulièrement menacé ?

Les anecdotes dont on m’abreuvé sans une grande logique et justesse, allaient du scandale de Cambridge Analytics à la surveillance des Ouïghours en passant par le pouvoir de Google ou des problèmes des premières erreurs de l’IA textuelle de Microsoft « qui devenait ‘nazi »’.
Cette joyeuse cacophonie d’arguments pour éviter le sujet me mettait d’abord en colère. D’autant plus que les véritables risques, comme les aspects des droits d’auteur, apportés par cette technologie n’étaient pas les arguments les plus souvent cités.

Il n’est réellement pas possible de nier tous les effets négatifs de cette technologie et le danger de l’IA, tout comme on ne peut nier la bombe atomique, mais l’approche typique du rejet sans une appropriation préalable n’est pas constructive.

Il est aussi compréhensible qu’on trouve une certaine timidité à quitter son univers de confort pour se mesurer au monde complexe de l’IA avec son jargon hermétique.  Les créateurs d’algorithmes ne se mettent pas non plus au niveau d’un néophyte pour expliquer leur travail.

art génératif

Comment aborder le sujet de l’intelligence artificielle dans l’art avec un publique non-averti?

J’ai eu d’abord l’idée d’écrire sur mon expérimentation avec les différents outils. Mon premier texte exprimait de mes essais avec des outils pas encore très sophistiqués. Au fur et à mesure des sorties de nouvelles applications, le texte et mon travail ont évolué.
Lorsque j’ai terminé le premier jet de mon essai définitif est apparu sur la plate-forme Open-AI le chat GPT. Alors,j’’ai eu l’idée de lui poser les questions que j’ai traité dans mon essai. J’ai entamé ma première conversation avec une intelligence artificielle sur les questions concernant la technologie et l’art, la limite de l’humain et de l’inhumain, le rôle de l’artiste, la technologie et l’histoire de l’art.

Dialogue avec Chat GPT.

Je reproduis des réponses de l’IA à mes questions dans l’encadré. L’algorithme apporte des réponses rapidement, mais souvent elles ne sont pas justes. Parfois, elles sont totalement erronées. En reposant la question et faisant remarquer l’erreur, l’IA s’excuse et se corrige. Parfois elle dit ne pas savoir répondre. Par conséquent, je reproduis volontairement notre conversation en état.
A vous de se faire une idée sur la rapidité de l’avancée de cette technologie et imaginer l’impact sur notre avenir.

 

art génératif et intelligence artificelle et dialogue avec GPT

Ma première question concerne le titre de mon article:

Peux-tu me proposer des titres pour un livre qui parle de l’impact de l’intelligence artificielle (IA) sur le travail des artistes ? Ma copine IA m’a fait des propositions suivantes :

Voici quelques titres potentiels pour un livre sur l’impact de l’intelligence artificielle (IA) sur le travail des artistes :

« L’IA et l’imagination artistique : explorer l’intersection de la technologie et de la créativité »

  • « La machine créative : comment l’IA transforme le paysage artistique »
  • « L’art de l’IA : explorer les frontières de la créativité humaine et machine »
  • « IA créative : l’avenir de l’art et du design à l’ère de l’intelligence artificielle »
  • « L’IA et l’artiste : comment l’intelligence artificielle change notre façon de créer et de penser l’art »
  • « L’esprit et la machine artistiques: comment l’IA redéfinit la nature de la créativité »
  • « L’IA et le monde de l’art : explorer les implications de l’intelligence artificielle pour les artistes et les créatifs »
  • « La machine artistique : comment l’intelligence artificielle remodèle le paysage créatif »

Ce ne sont là que quelques idées potentielles de titres pour un livre sur l’impact de l’IA sur le travail des artistes. D’autres titres potentiels pourraient explorer différents aspects de l’intersection entre l’IA et l’art, tels que les implications éthiques de l’IA dans l’art, les façons dont l’IA est utilisée dans la création artistique ou les façons dont l’IA transforme le monde de l’art plus largement.

 

Je reformule pour introduire la notion de dialogue.

Quelques titres potentiels pour un livre sur un dialogue entre une intelligence artificielle (IA) et un artiste sur l’avenir de l’art:

« Art et IA : un dialogue sur l’avenir de la créativité »

  • « L’esprit et la machine artistiques: une conversation sur l’avenir de l’art et du design »
  • « Art et intelligence artificielle : explorer les frontières de la créativité humaine et machine »
  • « IA créative : un dialogue sur l’avenir de l’art et du design à l’ère de l’intelligence artificielle »
  • « Art et technologie : une conversation sur l’avenir de la créativité »
  • « L’IA et l’imagination artistique : un dialogue sur l’intersection de la technologie et de la créativité »
  • « La machine artistique : une conversation sur l’avenir de l’art et du design à l’ère de l’intelligence artificielle »
  • « L’art et l’avenir : un dialogue entre une IA et un artiste sur les possibilités de la créativité »
Je reformule avec la notion de type de titre.

Voici quelques titres drôles et courts potentiels pour un livre où les artistes discutent avec l’intelligence artificielle (IA) de l’avenir de l’art:

  • « Art 2.0 : une conversation entre les humains et les machines sur l’avenir de la créativité »
  • « L’apocalypse artistique : un dialogue entre les artistes et l’IA sur la fin du monde tel que nous le connaissons »
  • « Idiotie artificielle : une conversation entre les artistes et l’IA sur l’absurdité du futur »
  • « Brillance artificielle : un dialogue entre les artistes et l’IA sur les possibilités de l’avenir »
  • « Le soulèvement artistique : une conversation entre les artistes et l’IA sur la révolution à venir »
  • « Folie artificielle : un dialogue entre les artistes et l’IA sur la folie du futur »
  • « La singularité artistique : une conversation entre les artistes et l’IA sur l’horizon des événements de la créativité »
  • « Absurdité artificielle : un dialogue entre les artistes et l’IA sur la folie du futur »

C’est un exemple de la manière dont on peut utiliser l’IA en rebondissant sur une proposition. Le dernier exemple m’a inspiré le titre du livre :

ARTsurdité artificelle

Un dialogue sur l’avenir de l’art et du design à l’ère de l’intelligence artificielle.

Le chapitre suivant va parler de l’histoire de la relation entre les artistes et la technologie: 

Engouement artificiel : une histoire de l’obsession des artistes pour la technologie 

Inscrivez-vous pour recevoir des informations sur de nouvelles parutions et créations.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.