Qui a l’intérêt à fragmenter encore un peu plus l’Europe?

Soutenir les mouvements séparatistes est un vieux hobby de nos ennemis…et voisins.
Les Etats qui nous « veulent du bien » ont tout l’intérêt à voir l’Europe cassée en plein petits morceaux. Cela s’appelle la balkanisation. Ce serait une grande réussite pour les autres puissances mondiales, si l’Europe au lieu de s’unifier et de se renforcer, implosait sous les butoirs des séparatistes…
C’est pourquoi nos amis russes s’impliquent autant auprès des mouvements autonomistes et séparatistes, dont ils dénombrent consciencieusement 60 en Europe.
L’Europe est déjà un puzzle compliqué, 49 Etat sur 200 dans le monde, soit 25% des Etats sur un territoire de 7% de la superficie des terres et pour uniquement 10% de la population mondiale. Nous avons déjà trop de pays à gérer pour exister comme puissance mondiale.
Et pourtant, nous le sommes encore. L’Europe est la plus importante concentration de la richesse du monde. Et cela ne plaît pas au voisin. Qui est très grand, mais dont la concentration concerne surtout la quantité de la vodka par habitant.
Alors voilà le répertoire et le rêve de Poutine, édition de Sputnic&Pogrom, qui est une sorte de carte d’amitié des alliances des russes en Europe.
Poutine aime particulièrement les catalans et même les écossais et les lombards. Plus c’est petit, mieux c’est…

Toute la science séparatiste bien analysée par nos amis russes est ici, même les quelques moraves et amis fascistes y sont bien repértoriés (et nos bonnets rouge sont des héros) : https://sputnikipogrom.com/europe/15451/out-of-many-none/

carte des séparatistes