La Walz. Respect les jeunes!

Aujourd’hui: une belle rencontre d’un autre temps avec deux autostopeurs inattendus sur l’autoroute près de Nuremberg.

Deux compagnons de la Walz qui font leur voyage initiatique . Nos deux compagnons pour quelques kilomètres sont respectivement metallier serrurier et carreleur. Ce voyage ancestral initiatique et d’apprentissage pour devenir maître, la Walz est symbole de liberté et d’affirmation de soi.

  • Mais c’est aussi une sacrée épreuve qui obéit à des règles strictes. Car ce compagnonnage traditionnel est à la dure.
    3 an et 1 jours sur la route avec un baluchon accroché sur la canne “le Stanz” et en habit traditionnel “la Kluft “: pantalon épais à pattes d’éléphant pour durer 3 ans , gilet avec 8 boutons comme des heures de travail et une veste à 6 boutons comme des jours de travail.

    Ils supportent des moqueries. On les prends pour danseurs folkloriques, hammish …
    Pour se déplacer, ils peuvent soit marcher soit faire du stop. Ils n’ont pas droit de rentrer chez eux, ni se payer un logement, ni un moyen de transport. Ils restent maximum 3 mois dans un endroit. Sans aucune anticipation.
    Pas de tél mobile.
    Le but est aussi de rencontrer les gens . Leur passeport : c’est la réputation des confrères. . Leur habit fait aussi qu’ils se font forcément remarquer et donc ils doivent assumer leur comportement.
    Partout ils laissent comme trace un travail bien fait .Tout ce qui garantit la bonne réputation aux autres compagnons. Ils ne sont une centaine par an à parcourir ainsi l’Europe.

    Sur la cravate appelée Ehrbarkeit (symbole de respectabilité =valeur fondamentale) figure l’insigne de leur fratrie. Dans l’oreille une boucle d’or qu’on fixe dans le lobe avec marteau et clou. On l’arrachait jadis aux compagnons non respectables. Le mot Schlitzohr ( Oreille coupé) qui designe un”roublard” vient de là.

    Ni l’un ni l’autre savait où il allait dormir ce soir.
    On sentait des êtres calmes, autonomes, avec un recul très agréable. Des Hommes. Un moment de partage bonheur.Ils n’auront aucun problème pour s’adapter au monde compliqué d’aujourd’hui. Une ouverture d’esprit, capacité d’effort et d’adaptation, grande autonomie et un vrai métier et savoir-faire .
    Respect les jeunes!