Bienvenu dans le cryptoart, le fabuleux monde du NFT.

Ma BA du jour :  je vous explique ce que j’ai compris du NTF (= Non-Fungible Tokens ).


Oui, c’est important à comprendre si vous voulez gagner des millions!

Vous avez sans doute vu cette information sur la vente d’une œuvre entièrement numérique de l’artiste américain Beeple ce jeudi pour une modique somme de 69,3 millions de dollars par la maison d’enchères Christie’s.

Vous vous dites, cela fait cher pour un fichier Photoshop.
Nonobstant, l’acheteur peut faire imprimer son poster et agrémenter son fond d’écran !
Pour la modique somme de 70 millions de dollars , l’image de Beeple est une mosaïque dans le style  ‘fais ton super collage avec tes photos de vacances’ . L’artiste nous a assemblé 5000 photos pour faire une œuvre nommée avec une logique implacable : « Everydays : the First 5.000 Days ».
Mais, si je mets toutes mes photos de vacances en mosaïque, vais-je vendre cette image 70 millions ?
Je vous dirais cela dès que j’y arrive.

En dehors d’une certaine notoriété de Beeple, il faut un autre ingrédient magique : un NTF inside. Un peu comme à notre époque, il fallait un ordinateur avec sa puce Intel, désormais, les passionnés de Photoshop doivent parler NFT (token non-fongible) et évidemment blockchain. Le tout payé en Ether ou en bitcoin.   …

Kesako NTF? Veux-tu m’en acheter un tout de suite?

art en tant que language
Exemple parfait d’une image numérique, candidat NTF…

Admettons que cette magnifique photo d’art numérique était disponible en un seul exemplaire numérique. Mais, comment faire une édition unique ou limitée en nombre alors qu’il suffit de faire une copie numérique ? Il n’est même pas utile de payer un faussaire ! Je viens justement en faire une copie ici-même…

Si une chose a une valeur d’unicité, alors c’est un actif pour son propriétaire. Si ce visuel était lié à un NFT (token non-fongible) , il aurait certifier au propriétaire d’être l’unique propriétaire de ce bien dématérialisé.

C’est donc une certification inviolable de l’unicité et d’authenticité qui garantir l’authenticité d’une œuvre totalement dématérialisée. NTF est basé sur une technologie de blockchain. Et comme tout titre de propriété, il a une valeur monétisable.
Oui, si par exemple, quelqu’un veut bien acheter mon image numérique pour un million.

art et illusion
Je peux rêver, non?

On résume :

NFT, cette appellation obscure née en 2017, permet d’obtenir des titres de propriété d’objets numériques de toutes sortes : tweets, vidéos, images, avatars.
Par exemple, les gens s’arrachent la propriété d’une minute de vidéo de leur footballeur préféré dont ils sont l’unique propriétaires. Comme nous nous arrachions des timbres rares dans une cours de récré.

Vous l’avez compris, “NFT” est un moyen sûr pour créer des objets virtuels collectionnables !


Dans le cas de l’art numérique, la technologie de « tokénisation d’actifs visuels » permet de transformer des images virtuelles en de véritables objets de collection qui, s’ils peuvent être reproduits, resteront marquées du sceau de leur acheteur de façon indélébile. On ne peut pas vous voler votre image ‘certifiée d’origine’.

Bien plus, un NTF est échangeable comme une action. Un NFT, c’est une sorte de ‘lettre de change numérique avec un cryptage blockchain ‘ adossée à une image qui la valorise si un autre collectionneur veut bien de votre fond d’écran à 70 millions.
Mike Winkelmann, alias Beeple, une célébrité en matière de NFT a donc réussi son coup, c’est le bonus du premier qui lance une tendance.

Lorsqu’il a vu le chiffre final, Beeple a réagi tout de suite sur son compte Twitter après la clôture de la vente : « Merde alors*» a-t-il dit.
Je compatis.  

Beeple, est désormais parmi les trois artistes les plus chers du monde de leur vivant, tous supports confondus

Et pour votre shopping de NTF ou d’images tokenisées ?

Voici le chemin vers la richesse. C’est ma journée de bienfaisance.

  • Il faut aller sur des plates-formes d’échange spécialisées, telles que OpenSea ou Rarible ou encore Asyncart et Superrare. Les transactions se font le plus souvent en cryptomonnaies, même si une plate-forme comme NBA Top Shot facilite l’expérience en autorisant les modes de paiement traditionnels.
  • Les échanges NFT sont ensuite majoritairement réalisés sur la plateforme Nifty Gateway.
  • Selon le site spécialisé cryptoart.io, Nifty Gateway a généré 75 millions de dollars en février, presque 10 fois plus que le mois précédent.
défoulement au doigt, candidat numérique NTF

Je vous préviens dès que je mets en vente un NTF à collectionner. Un Pica Tchou ou un selfie très rare. Et il faudra se dépêcher.